Renouvellement de l'air :

Ventilation mécanique contrôlée VMC

Dans une habitation, l'air doit être renouvelé régulièrement. Dans les logement bien isolés, l'aération naturelle ne suffit plus et il est indispensable de mettre en place une ventilation mécanique contrôlée pour évacuer les polluants et et réguler l'humidité résponsable de dégradations et de moisissures.

 

Le principe  de la ventilation mécanique contrôlée ou VMC est simple, l’air frais arrive par les entrées d’air généralement incorporées aux fenêtres ou murs des pièces principales pour être évacuer ensuite par les pièces d'eau (WC, salle de bain, cuisine, buanderie…) grâce à un groupe d’extraction équipé d’un ventilateur.

Il existe plusieurs types de VMC :  

La VMC simple flux autoréglable


C'est la première génération de ventilation mécanique contrôlée. La circulation de l’air se fait à un débit constant quelles que  soient les conditions atmosphériques et climatiques extérieures et quel que soit le nombre d’occupants du logement . Ce système, du fait de sans absence totale de régulation induit une grande déperdition de chaleur.

Principaux avantages de la VMC simple flux autoréglable :

  • Coût limité (environ 400 €)
     

Principaux inconvénients de la VMC simple flux autoréglable :

  • Déperdition de chaleur importante
  • Débit constant : ne prend pas en compte les conditions d’humidité intérieure (climat, occupation, activités…)

 

La VMC simple flux hygroréglable


C'est le système le plus courant. Le débit d’air est régulé automatiquement en fonction du taux d’humidité intérieure du bâtiment, déterminé grâce à des capteurs placés sur les bouches d’extraction.

Principaux avantages de la VMC simple flux hygroréglable :

  • Débit d’air optimisé grâce aux capteurs d’humidité
  • Economie d’énergie par rapport à la VMC simple flux
  • Solution alternative en termes de coût (environ 700 €)
     

Principaux inconvénients de la VMC simple flux hygroréglable :

  • Déperdition de chaleur importante


La VMC double flux


C'est de loin le système le plus performant en termes d'économie d'énergie.
Le principe est de récupérer la chaleur de l’air vicié extrait pour réchauffer l’air frais entrant. Il y a donc deux réseaux de circulation d’air distincts (entrant et sortant) reliés à un échangeur thermodynamique de chaleur et à un filtre.
On peut ainsi récupérer jusqu’à 90 % de la chaleur contenue dans l’air vicié extrait. 

Principaux avantages de la VMC double flux :

  • Economie d’énergie sur le chauffage ou le refroidissement de l’habitat (échange de calories : préchauffage de l’air entrant en hiver et rafraîchissement en été) 
  • Filtration de l’air entrant
  • Absence de sensation de courants d’air froids
     

Principaux inconvénients de la VMC double flux :

  • Système plus coûteux que les VMC classiques
  • Peut être compliqué à installer dans le cadre d'une rénovation (deux réseaux de gaine distribuant chaque pièce)
  • Peut être bruyant en cas de mauvaise mise en œuvre

 

Consultez les artisans de cette spécialité