Ventilation et renouvellement de l'air

Dans une habitation l'air doit être renouvelé régulièrement. La ventilation permet d’évacuer les polluants, de renouveler l’air intérieur, et de contrôler l’excès d’humidité responsable de l’apparition de moisissures et de dégradations.

La construction d'un logement économe en énergie ou la rénovation d'une habitation existante induisent une meilleure étanchéité à l'air du bâtiment. Par conséquent, il est indispensable d'y associer une ventilation permettant un renouvellement de l'air suffisant pour éliminer l'air vicié (polluants, COV, particules...) et pour éviter les problèmes d'humidité (moisissures, champignons, dégradations...).

Cette aération, qui se faisait naturellement dans les logements peu étanches aux courants d'air, nécessite aujourd'hui, dans les maisons bien isolées, un système de ventilation mécanique contrôlée (VMC).

Si l’utilisation de matériaux respirants permet de réguler en partie l’humidité ambiante, la mise en œuvre d’une ventilation efficace est cependant nécessaire pour obtenir une bonne qualité de l’air intérieur.


Une ventilation mécanique contrôlée (VMC) est donc indispensable dans les logements récents ou rénovés. Elle peut être associée à un puits canadien.