Vitrages

Les vitrages sont des éléments importants lors de la construction ou de la réhabilitation d’un bâtiment. S’ils sont indispensables au confort de l’habitation, de par leur apport en éclairage naturel, ils constituent des surfaces de déperdition énergétique importantes.
 


 

L’isolation thermique d'un vitrage est caractérisée par le coefficient de transmission thermique Ug (en W/m².K). Plus sa valeur est faible, plus le vitrage est isolant.

Pour améliorer les performances thermiques d’un vitrage, on intercale une ou plusieurs lames d'air ou de gaz entre des feuilles de verre. La transmission de chaleur au travers de la lame d'air ou de gaz se fait par conduction et convection. Cet échange thermique dépend des propriétés des gaz (masse volumique, conductivité thermique, viscosité, chaleur massique). 

Vitrages à isolation renforcée


L'emploi de gaz lourds (plus performant que l’air), type argon ou krypton, entre les lames de verre, combiné au dépôt d’une fine couche transparente d’argent ou d’oxydes métalliques déposée sur l’une des faces intérieures du double vitrage, permet une isolation renforcée.

En effet, cette couche faiblement émissive s’oppose au rayonnement infrarouge et forme une barrière thermique, en retenant la chaleur à l’intérieur du logement (confort d’hiver) et en empêchant une partie de l’énergie solaire extérieure de pénétrer à l’intérieur de l'habitation (confort d’été).

On parle alors de vitrages à isolation renforcée (VIR) ou de vitrages isolants à couche faiblement émissive. 

Triple vitrage


Appelé aussi fenêtre « basse énergie » ou « passive », le principe du triple vitrage est similaire à celui du double vitrage. En ajoutant une épaisseure de verre et donc une lame d’air ou de gaz supplémentaire, les propriétés d’isolation thermique et acoustique s’en trouvent  renforcées.

Cependant, outre son aspect onéreux, ce type de vitrage induit des contraintes mécaniques importantes sur les cadres de fenêtres en raison de son poids et réduit les apports solaires, notamment la luminosité.
 

Certification pour les vitrages


La certification CEKAL (organisme certificateur français des vitrages) permet  d'attester du niveau de performance acoustique ,thermique et de sécurité des vitrages affichés par le constructeur.  

Réglementation thermique concernant les vitrages


La réglementation thermique impose des performances minimales en cas de remplacement des vitrages, (voir rubrique "Réglementation").

Aides financières pour le remplacement des vitrages


Le remplacement des vitrages peut donner droit à des aides finacières sous certaines conditions. Voir rubrique « Aides en Auvergne ».

 

Consultez les artisans de cette spécialité