Finitions intérieures :

Cloisons et sols

Plaques de gypse, briques plâtrières, carreaux de terre cuite, revetements de sol naturels : des matériaux sains pour un intérieur sain !


Dans une habitation, les murs et les sols sont les éléments les plus visibles. Ils influent sur le ressenti et la sensation de bien être des habitants. Si l'aspect esthétique est important, il ne faut pas négliger le côté pratique, ces éléments étant soumis à des contraintes quotidiennes (nettoyage, chocs, fixation, humidité...). Il est donc important de choisir des matériaux adaptés aux contraintes de chaque pièce.

Si les plaques de plâtre, linoléum, carrelages et moquettes sont les matériaux les plus couramment utilisés, il existe des alternatives :

Ainsi, pour les cloisons, on peut utiliser
les briques plâtrières ou les plaques de gypse - cellulose.
 

Pour les sols, les carreaux en terre cuite, les revêtements en fibres végétales  ou la rénovation d'un parquet ancien peuvent être des solutions interressantes.


Les cloisons
 

Brique plâtrière


Ces briques ont des épaisseurs de 3,5 cm à 11 cm. Elles peuvent être montées au mortier mais sont souvent montées au plâtre, qui a une prise rapide. On les appelle donc briques plâtrières.
Elles sont utilisées pour la réalisation d’ouvrages du second œuvre tels que les cloisons de distributions, les doubles cloisons séparatives, les cloisons de doublage, les parois de gaines techniques…
Les briques plâtrières, du fait de leur petit format et de leur maniabilité permettent de réaliser des ouvrages aux formes diverses (cloisons à fort rayon de courbure, escaliers à voûte, cheminées, coffrages divers…) et supportent tout type de finition et de décoration (enduits au plâtre, enduits à la chaux…).

Principaux avantages de la brique plâtrière :
• Haute dureté
Imputrescible
• Incombustible
• Confort thermique
• Confort hygrométrique

 

Principal inconvénient de la brique plâtrière :
Faible performance acoustique


Normes et qualifications
Encore une fois, la performance de ce matériau dépend pour beaucoup de la qualité de sa mise en œuvre. Il est recommandé de faire appel à un professionnel qualifié et choisir du matériel référencé NF P 13.301.

Consultez les artisans de cette spécialité


Plaque de gypse - cellulose


La plaque de gypse - cellulose est composée comme son nom l'indique à 80% de gypse (roche commune à base de plâtre) et à 20% de fibres de cellulose (issues du recyclage du papier). Le mélange des deux composants est additionné d'eau puis comprimé à haute pression et séché à haute température.

Comme les plaques de plâtre classiques, les plaques de gypse - cellulose sont résistantes au feu et permettent de réguler la vapeur d'eau. Par contre, elles sont nettement plus denses et plus rigides, et possèdent de meilleures propriétés phoniques.

Les revêtements de sol

Revêtement de sol naturel


Les revêtements de sol naturels en fibres végétales connaissent un succès grandissant et offrent une alternative intéressante aux sols plastiques et moquettes tradititionnelles. En plus d'être sains et écologiques, ces matériaux sont prisés pour leur résistance et leur confort.

On distingue 4 grandes familles de revêtement de sol en fibres végétales :

 

  • Le jonc de mer : fibres tressées issues d'une plante aquatique
  • Le sisal : fibres tressées issues de l'agave (cactus subtropical)
  • Les fibres de coco : issues de l'ecorce de la noix de coco
  • Le bambou : rouleau de lamelles de bambou juxtaposées
     

Principaux avantages des revêtements de sol naturels :
• Renouvelables et écologiques
Meilleure qualité de l'air intérieur que les produits en plastique (pas de COV)
• Atténuation des sons
• Résistance à l'usure

 

Principaux inconvénients des revêtements de sol naturels :
Certains matériaux sont sensibles à l'humidité
• En fonction de l'environnement, les fibres végétales peuvent s'étirer ou se rétracter
• Entretien : les tâches peuvent être difficiles à enlever sur certains matériaux


A noter, il existe aussi des revêtements de sol en linoléum naturel composés d'huile de lin, de poudre de liège, de farine de bois et de pigments colorés.

Les sols en dalles de liège présentent également des propriétés intéressantes (isolation acoustique et thermique, résistance et facilité d'entretien).

Consultez les artisans de cette spécialité


Carreaux en terre cuite


Fabriqués de façon mécanique ou artisanale, les carreaux de terre cuite sont aussi bien adaptés aux intérieurs traditionnels que contemporains. Le carrelage en terre cuite possède des teintes chaudes, colorées et flammées allant du beige rosé au rouge bien vif, en passant par le beige paille et le rosé rouge. Il est très résistant à l'usure et parfaitement adapté à l'installation d'un chauffage au sol de par sa faible épaisseur (18-20 mm) et ses qualités thermiques.
 

Principaux avantages des carreaux en terre cuite :
• Résistance au feu
• Résistance à l'usure
• Adaptée à l'installation d'un chauffage au sol

 

Principaux inconvénients des carreaux en terre cuite :
• Mauvaise résistance aux tâches : très poreux, ils peuvent marquer
• Nécessitent un traitemant hydrofuge après la pose des joints
La pose est compliquée et demande un savoir faire (fragilité des carreaux de grand format, humidification du support...)


Consultez les artisans de cette spécialité

Rénovation de parquet ancien


La rénovation d'un parquet dépend de sa nature et de son degré de dégradation. Plus la lame est épaisse, plus on peut la rénover, la poncer notamment, changer sa couleur et sa teinte. La réalisation d'une rénovation doit être effectuée dans les règles de l'art. Pour cela, il est recommandé de faire appel à un artisan qualifié.

Consultez les artisans de cette spécialité