Construction, gros oeuvre, façades :

Des murs extérieurs isolants et réspirants

béton écologique

Béton de chanvre, briques alvéolaires, béton cellulaire, paille, pisé : des alternatives aux parpaings !

Si parpaings et béton sont les éléments les plus couramment utilisés pour bâtir les murs d’une construction, il existe néanmoins des alternatives plus saines et plus écologiques, qui présentent par ailleurs des propriétés intéressantes, que se soit en terme d’isolation, de confort ou de facilité de mise en œuvre.

Ainsi, le béton de chanvre, les briques alvélolaires, le pisé, la paille ou le béton cellulaire peuvent présenter des avantages pour bâtir les murs d'une habitation.

Béton de chanvre


Le béton de chanvre est un matériau complètement naturel. Il est constitué de chènevotte béton de chanvre(obtenue par défibrage de la paille de chanvre) et de liants hydrauliques naturels. Ce n’est pas un élément porteur, il doit être associé à une structure porteuse en bois, en béton ou en acier.

Le béton de chanvre est caractérisé par d’excellentes propriétés d'isolation thermique et acoustique. En outre, il peut permettre de supprimer les ponts thermiques (jonction entre 2 matériaux de conductivités thermiques différentes facilitant les échanges de chaleur) et assure une régulation hygrométrique du fait de sa perméabilité à la vapeur d’eau.

A ce jour, en l’absence d’avis technique du CSTB et de DTU, il est important de vérifier que le professionnel est couvert par sa garantie décennale et respecte les règles professionnelles.

Principaux avantages du béton de chanvre :

  • Fort pouvoir isolant thermique et acoustiquebéton chanvre
  • Absence de ponts thermiques
  • Régulation hygrométrique (perméable à la vapeur d’eau)
  • Très faible énergie grise (fabrication à froid, séchage à l’air libre)
  • Facilité de mise en œuvre
  • Matériau 100% naturel, recyclable et biodégradable après destruction
  •  

Principaux inconvénients du béton de chanvre :

  • A ce jour, peu de professionnels du bâtiment travaillent ce matériau
     

 Artisan spécialisé en béton de chanvre

Brique alvéolaire
 

Il existe différents types de briques en terre cuite : la brique alvéolaire, la brique pleine, les plaquettes…

La brique alvéolaire ou brique monomur se distingue par ses performances en matière d’isolation thermique et acoustique. Elle se caractérise Brique alvéolairepar une alternance d’alvéoles et de parois de terre cuite. Grâce à l’air emprisonné dans ses alvéoles, elle évite le recours à un système d’isolation classique quand son épaisseur est suffisante (environ 40 cm).

Ce matériau a donc l’avantage de mettre en place une structure à la fois porteuse et isolante.

Les briques alvéolaires permettent par ailleurs de lutter efficacement contre les ponts thermiques et constituent une barrière hygrométrique efficace. Leur montage est aisé et demande peu de colle mais nécessite néanmoins un savoir faire pour ne pas affaiblir les performances thermiques au niveau des jointures.

Il est recommandé d’utiliser les briques alvéolaires certifiées par la marque NF ou par les avis techniques du CSTB.

 Principaux avantages de la brique alvéolaire :

  • Structure à la fois porteuse et isolante
  • Bonne inertie thermique
  • Régulation hygrométrique (perméable à la vapeur d’eau)
  • Facilité de mise en oeuvre
  • Pas de déchets de fabrication (recyclés dans le procédé)
  •  

Principaux inconvénients de la brique alvéolaire :

  • Surcoût par rapport à une construction classique en parpaings

Artisan brique alvéolaire ou brique monomur

Pisé, torchis
 

Le pisé est une technique traditionnelle utilisée depuis des millénaires. Elle consiste à damer de la terre humide dans un coffrage.
 
Les murs en pisé sont caractérisés par une bonne isolation phonique, une grande inertie thermique et permettent une hygrométrie naturelle et confortable dans la maison.
Toutefois, ces qualités reposent sur une bonne fabrication et une mise en place adéquate. Il s’agit d’un matériau très spécifique, qui supporte mal certains produits modernes comme le placo, certaines peintures ou enduits trop rigides qui empêchent le mur de respirer et risquent de le dégrader. Il est donc vivement conseillé de faire appel à un professionnel spécialisé.

Principaux avantages du pisé :

  • Bonne inertie thermique
  • Bon isolant phonique
  • Régulation hygrométrique (perméable à la vapeur d'eau)
  • Matériau 100% naturel, recyclable et biodégradable après destruction
     

Principaux inconvénients du pisé :

  • Main d’œuvre importante
  • Ne supporte pas certains produits (placoplâtre, enduit et peinture rigide…)

Artisan Pisé, torchis

Pour en savoir plus sur le pisé :
www.pise-livradois-forez.org/

Construction en Paille
 

La paille est un matériau complètement naturel qui présente d’excellentes caractéristiques en termes d’isolation thermique et acoustique.

Si la paille est utilisée depuis longtemps pour la construction, les règles professionnelles de construction en paille (CP 2012) qui encadrent les techniques de mise en œuvre n’ont été approuvées qu’en juin 2011 par Commission Prévention Produit. Dans ce cadre, les ouvrages avec isolation en paille conçus et construits conformément à ces règles appartiennent désormais aux "techniques courantes" de construction ce qui permet de bénéficier de barèmes standard au niveau des assurances et notamment pour la garantie décennale des professionnels (voir rubrique « Assurances et responsabilités »).


Le principe de construction (tel qu’encadré par la CP 2012) est simple. La paille est non porteuse, elle est utilisée comme isolant dans une ossature bois (voir rubrique construction en bois). Les bottes de pailles sont comprimées pour éviter les phénomènes de tassement et empilées dans l’ossature. Elles sont ensuite protégées par un parement qui peut être une plaque, un enduit ou un bardage.

Attention, la performance de ce matériau dépend pour beaucoup de la qualité de sa mise en œuvre. Il est donc vivement conseillé de faire appel à un professionnel qualifié.

  Principaux avantages de la paille :
Construction maison en paille

  • Bon isolant thermique et acoustique
  • Régulation hygrométrique (perméable à la vapeur d’eau)
  • Matériau peu couteux
  • Très faible énergie grise
  • Facilité de mise en œuvre
  • Matériau disponible localement, 100% naturel, recyclable et biodégradable
     

Principaux inconvénients de la paille :

  • Le dernier plancher doit avoir une hauteur maximale de 8 mètres
  • L'enduit de finition peut être couteux
  • A ce jour, peu de professionnels du bâtiment utilisent ce matériau
     

Pour en savoir plus : http://www.compaillons.eu/
 

constructeur maison en paille Auvergne

Béton cellulaire


Le béton cellulaire est un bloc solide microporeux, caractérisé par des propriétés de légèreté  et de résistance qui permettent de faciliter sa mise en œuvre.

A l’instar des briques alvéolaires, le béton cellulaire permet de mettre en place une structure à la fois porteuse et isolante. En effet, les bulles d’air qui le composent lui confèrent des propriétés d’isolation et d’inertie thermiques performantes.beton celullaire

Pratique à manier, simple à poser, il ne se maçonne pas. Il ne nécessite qu’un mortier permettant la pose à joints minces. Très bon isolant, il permet de réduire les ponts thermiques et ne nécessite pas forcément d’isolation complémentaire.

En outre, le béton cellulaire procure à l’habitat une bonne inertie ainsi qu’une bonne régulation hygrométrique.

Attention, la performance de ce matériau dépend pour beaucoup de la qualité de sa mise en œuvre. Il est donc vivement conseillé de faire appel à un professionnel qualifié.

Principaux avantages du béton cellulaire :

  • Structure à la fois porteuse et isolante
  • Bonne inertie thermique
  • Régulation hygrométrique (perméable à la vapeur d’eau)
  • Facilité de mise en œuvre
     

Principaux inconvénients du béton cellulaire :

  • Fixations et scellement : il faut utiliser des chevilles ou des clous spécifiques pour fixer ou sceller des objets directement dans un mur de béton cellulaire

      Artisans béton cellulaire Auvergne