Chauffage au bois

Chauffage au boisEconomique et écologique, le chauffage au bois connait un développement important, qu'il soit utilisé comme système de chauffage principal (chauffage central avec une chaudière à bois ou  granulés) ou comme solution d'appoint (cheminée, poêle, insert).


Il se caractérise par deux éléments :

Chaudière à bois               Entreprise chaudière à bois, poêle à bois granulés

Chaudière à boisLe principe de fonctionnement d'une chaudière à bois est le même que pour une chaudière classique, le bois brûlé sert à chauffer de l'eau chaude qui circule ensuite dans toute la maison et alimente les radiateurs ou le plancher chauffant (chauffage central). 

Principaux avantages de la chaudière bois :

  • Le bois est une solution de combustion écologique,
  • Combustible sain, sensation de confort,
  • Combustible le moins cher : plus avantageux que le gaz ou le fioul, particulièrement dans une région forestière comme l’Auvergne,
  • Prix stables dans le temps,
  • Jusqu’à une année d’autonomie : indépendance par rapport au réseau du gaz.

  

Principaux inconvénients de la chaudière bois :

  • Surcoût à l’investissement par rapport à une chaudière classique (qui peut être en partie compensé par des aides financières sous certaines conditions),
  • La surface nécessaire au stockage du combustible, qui doit être à l’abri des intempéries, protégé de l’humidité et facile d’accès pour les livraisons,
  • Mis à part dans le cas d’une chaudière bois automatique (à granulés), il faut une alimentation régulière en combustible.
  •  

Normes et qualifications concernant les chaudières à bois


Pour être sûr de la performance de la chaudière à bois et de la qualité de sa mise en œuvre, il est recommandé de faire appel à un professionnel référencé « Qualibois module eau» (voir rubrique Qualifications, labels) et de choisir un équipement labellisé « flamme verte ». Ce label garantira un rendement minimal de 80%.

Aides financières pour l'installation d'une chaudière à bois


L’installation d’une chaudière bois par un professionnel peut donner droit, sous certaines conditions, à des aides financières (voir rubrique Aides en Auvergne). 

installateur poêle à bois poêle à granulés Auvergne

Poêle à bois / granulés

Il existe également des systèmes d'appoint tels que les poêles, inserts ou foyers fermés qui présentent une bonne alternative pour diminuer les consommations du système de chauffage principal. Ils peuvent même, poêle à boisdans certains cas, assurer une bonne partie voir la totalité du chauffage en fonction de la taille et de l'isolation du logement.

Un poêle à bois classique a l'avantage de pouvoir bruler tout type de bois (buches, copeaux, sciures...), d'être plus simple à installer et à entretenir et d'être moins cher à l'investissement. Par contre, un poêle à granulés apporte un confort d'utilisation lié à l'autonomie du système grâce à l'alimentation automatique. De plus, son rendement est souvent supérieur.


Voici un comparatif des deux systèmes :

 

Caractéristiques

Poêle à bûches

Poêle à granulés de bois

Facilité d’installation

+++

++

Conditions d’installation

++

++

Coût d’installation et équipement

+++

++

Fiscalité Verte

++

++

Rendement

++

+++

Coût d’entretien

+++

+

 

 

Normes et qualifications concernant les poêles à bois / granulés


Pour être sûr de la performance du poêle et de la qualité de sa mise en œuvre, il est recommandé de faire appel à un professionnel référencé « Qualibois module air» (voir rubrique Qualifications, labels) et de choisir un équipement labellisé « flamme verte ». Ce label garantira un rendement minimal de 80%.

Aides financières pour l'installation d'un poêle à bois / granulés


L’installation d’un poêle à bois ou granulés par un professionnel peut donner droit à des aides financières sous certaines conditions (voir rubrique Aides en Auvergne).


 

Les différents combustibles pour le chauffage au bois


Quelle que soit la forme du bois, le paramètre essentiel à prendre en compte est le taux d'humidité (un taux satisfaisant est inférieur à 20%). Il est  essentiel de conserver le bois dans un endroit sec et bien aéré. Un bois humide pèse plus lourd (paramètre important si l’on achète au poids) mais surtout, il encrasse le matériel et pollue davantage.
Les marques « NF bois de chauffage », et « NF granulés » ou « DIN » pour les granulés, garantissent la qualité du combustible.
Il existe 4 sortes de bois de chauffage et donc 4 types de chaudières adaptées :

  • la bûche classique

C’est le combustible traditionnel, constitué de tronçon de bois de 33 ou 50 cm. La nature du bois va déterminer le pouvoir calorifique de la bûche (celui du chêne est bien supérieur à ceux des résineux par exemple).

  • les bûchettes

Egalement nommées briquettes ou bûches canadiennes, il s’agit de bois reconstitué, souvent présenté sous le même format que les bûches classiques. Leur faible taux d’humidité (8 à 10%) en fait un excellent combustible à fort pouvoir calorifique.

  • les plaquettes

Il s’agit de bois déchiqueté (souvent issus des rebus de l’industrie du bois), présenté sous la forme de copeaux. Les plaquettes s'utilisent dans des chaudières à alimentation automatique (la chaudière directement reliée à un silo).

  • les granulés

Ils sont composés de bois aggloméré, compressé et reconstitué à partir de sciures, et sont utilisés dans des chaudières ou des poêles à alimentation automatique, permettant une grande autonomie (un an en moyenne). Extrêmement denses, les granulés permettent un stockage très compact. Leur haut pouvoir calorifique (1 tonne de granulés équivaut à 500 litres de fioul), leur faible taux d’humidité (et inférieur à 10 %) ainsi que leur faible production de cendre en font un excellent combustible.